Acheter des pièces de 20 francs or

patrick13
patrick13
Modérateur

le Sam 24 Fév 2018 à 12:25 Citer ce message

Acheter des pièces de 20 francs or peut être une bonne solution d'investissement pour diversifier son patrimoine ou pour se lancer dans une collection. Cependant, avant d'acheter des pièces, il vaut mieux s'informer pour savoir quelles pièces correspondent le mieux à ses besoins ou à ses envies.

Acheter des pièces de 20 francs or pour faire un placement ou pour une collection ?

La question de savoir si l'on veut acheter des pièces de 20 francs or pour faire un placement financier ou pour se lancer dans une collection est très importante. En effet l'investisseur souhaitera acheter les pièces de 20 francs or qui sont les moins chères possibles. Au contraire, le collectionneur fera attention aux types particuliers des pièces qu'il achète, éventuellement en payant un prix plus élevé que le seul poids en or des pièces. Cette différence de prix entre pièces de 20 francs or d'investissement et pièces de collection est la valeur numismatique des pièces.

De nombreux types différents de pièces de 20 francs or

Avant de se lancer dans l'achat des pièces de 20 francs or, il faut savoir qu'il existe de nombreux types de différents de pièces qui ont été frappés entre 1803 et 1914. Voilà la liste des différents types de pièces de 20 francs or :

Liste des différents types de pièces de 20 francs or

20 francs or Bonaparte Premier Consul
20 francs or Napoléon Empereur Buste intermédiaire
20 francs or Napoléon tête nue calendrier révolutionnaire
20 francs or Napoléon tête nue calendrier grégorien
20 francs or Napoléon tête nue type transitoire
20 francs or Napoléon tête laurée République française
20 francs or Napoléon tête laurée Empire français
20 francs or Louis XVIII buste habillé
20 francs or Londres
20 francs or Louis XVIII tête nue
20 francs or Charles X
20 francs or Charles X tranche cannelée
20 francs or Louis Philippe Tiolier tranche inscrite en creux
20 francs or Louis Philippe Tiolier tranche inscrite en relief
20 francs or Louis Philippe Domard
20 francs or Génie IIeme République
20 francs or Cérès
20 francs or Louis Napoléon III tête nue
20 francs or Napoléon III tête laurée
20 francs or Génie IIIeme République
20 francs or Coq tranche inscrite Dieu protège la France
20 francs or Coq tranche inscrite Liberté Egalité Fraternité

Comme on peut le voir sur la liste ci-dessus il existe une grande variété de pièces de 20 francs or. Les collectionneurs et les numistates attacheront une importance toute particulière à ces différentes pièces et à leur valeur de collection, alors que les investisseurs pourront se concentrer sur les pièces les plus ordinaires, en cherchant à les payer le moins cher possible, au prix le plus proche de leur valeur intrinsèque en or.

Les pièces de 20 francs or les plus communes sont les pièces 20 francs Marianne ou 20 francs Coq, frappées entre 1898 et 1914. Les pièces de 20 francs or Napoléon III sont également très nombreuses, ainsi que les 20 francs Génie.

Des pièces variées mais qui ont toutes les mêmes caractéristiques techniques

La longue liste de pièces de 20 francs or présentée ci-dessous donne au premier abord une impression de complexité. Heureusement toutes ces pièces, en plus d'avoir une valeur faciale de 20 francs, ont les mêmes caractéristiques techniques : elles ont toutes été fabriquées en or pur à 900/1000 ou 90% si l'on préfère. Leur diamètre est toujours le même : 21 millimètres, ainsi que leur poids théorique, qui s'élève à 6,45161 grammes, dont 5,805 grammes d'or pur.

Faire attention au degré d'usure des pièces : la qualité compte

Cependant, même si toutes ces pièces ont été fabriquées selon les mêmes caractéristiques techniques, une grande partie de ces pièces ont circulé et ont parfois subi une certaine usure (baptisée le "frai"). En raison de cette usure certaines pièces peuvent avoir un poids qui peut être légèrement inférieur au poids théorique, tandis que d'autre pièces présentent des rayures, des chocs ou encore des traces de montures (cas des pièces montées en bagues ou en médaillons).

Ces défauts réduisent la valeur numismatique des pièces qui ne valent alors plus que leur poids en or et qui sont justes bonnes pour être fondues et transformées en lingots. De plus, ces pièces ne peuvent pas être qualifiées comme "boursables", expression ancienne signifiant que la pièce peut être négociée à l'achat et la vente par les professionnels sans discussion possible. Par conséquent, toutes les pièces de 20 francs or ne se valent pas. Leur valeur dépend de leur état. On peut distinguer les trois types de pièces suivants :
Pièces usées, abîmées, rayées, lustrées, montées
Pièces dites "boursables" : pièces sans rayures, sans chocs, sans usure importante. Petites traces de circulation tolérées
Pièce de qualité supérieure, ayant une valeur numistatique : pratiquement aucune trace de circulation, strictement aucune usure et aucun défaut

Les pièces très abîmées, à moins d'être très rares, ne veulent que leur strict poids en or fin. Les pièces boursables valent leurs poids en or fin auquel les professionnel du négoce de l'or rajoutent "la prime", c'est-à-dire le montant de leur commission. Enfin les pièces qui ont une valeur de collection sont des pièces en état de conservation exceptionnel ou qui ont des particularités de fabrications (très peu d'exemplaires fabriquées ou atelier rare par exemple). La valeur de cette dernière classe de pièce peut être très supérieure à leur valeur intrinsèque en or. Par exemple les pièces de 20 francs or Napoléon Ier fabriquées dans l'atelier de Perpignan (lettre Q) en 1806 n'ont été produites qu'à 3913 exemplaires. Elles sont donc rares et leur valeur en état TTB est de 3000 euro, soit plus de 10 fois plus que leur valeur intrinsèque en or.
information pris sur le net

Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.